Reconnaître et se débarasser de la moisissure!

Il est important de maintenir un taux d'humidité normal dans votre maison. En effet, l’humidité mal contrôlée peut engendrer la prolifération de moisissures. En plus d’endommager les matériaux, ces indésirables champignons sont nocifs pour la santé. Il est important d’apprendre à reconnaître la présence de moisissure pour pouvoir l’éliminer rapidement et complètement, et ainsi s'assurer de vivre dans une maison saine.

Où trouver la moisissure ?
Partout où il y a de l’humidité. Les infiltrations d’eau au niveau du plancher, des murs ou du toit sont particulièrement susceptibles d’accroître la présence de champignons. Même chose s’il y a une fuite dans la plomberie ou si la ventilation est déficiente dans la salle de bain, la cuisine ou la salle de lavage. Méfiez-vous également de l’eau qui stagne dans un déshumidificateur ou un climatiseur.

La moisissure se formera et s’accumulera sur différents matériaux tels que le bois, le carton et le placoplâtre. En présence d’humidité, les rebords de fenêtres, le tour de la baignoire, les tapis, les murs et les plafonds doivent être inspectés. Ne négligez pas non plus les penderies où l’air circule moins librement.

Comment la reconnaître ?
La décoloration d’un matériau ou l’apparition de taches peut être un signe d’un développement de moisissures. Pour le savoir, il suffit d’appliquer une goutte de javellisant : si la tache disparaît ou change de couleur, il peut s’agir de champignons. Ne vous attendez pas à trouver des taches noires uniquement : la moisissure peut prendre des couleurs aussi diverses que le jaune, le blanc, le violet, le bleu, le orange et même le rouge.

Votre nez peut également vous aider à déceler la présence de moisissure. Les odeurs caractéristiques de moisi, de terre ou d’alcool sont de bons indices. Surveillez les cernes ainsi que les gondolements : les champignons peuvent être cachés dans les matériaux derrière les murs ou le plafond.

L'idéal est de rechercher régulièrement de signes d'humidité. Les périodes de changements de saison sont idéales pour s'adonner à cette tâche importante. Ainsi, cherchez des signes de moisissures lors de l’inspection printanière de votre maison, ou alors à l'automne, alors que vous devrez préparer votre propriété à l'hiver.

Faut-il recourir à un spécialiste ?
Pas nécessairement. Selon la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), lorsque la zone affectée ne dépasse pas une superficie d’un mètre carré, il est tout à fait possible de nettoyer et d’enrayer le problème de moisissure soi-même. Cependant, dès que la surface atteinte dépasse le mètre carré, il est recommandé de faire appel à un spécialiste. Si la maison demeure très humide et que la moisissure revient malgré plusieurs nettoyages, faites évaluer la situation par un professionnel.

Comment éliminer la moisissure ?
Il suffit de nettoyer la surface :

Mélangez de l’eau et un détersif non parfumé;
Frottez la surface avec un chiffon propre et humide
Asséchez rapidement et complètement.
Durant toute l’opération vous devez porter un masque antipoussières jetable ainsi que des gants de caoutchouc. Les femmes enceintes, les bébés ou toutes personnes souffrant d’un problème de santé doivent se tenir en retrait.

Pour vous assurer que les moisissures ne reviendront pas, colmatez les fuites, réparez les bris et contrôlez le taux d’humidité avec un hygromètre. Le pourcentage d'humidité relative de votre maison devrait se situer autour des 50% en été et des 30% en hiver. Au besoin, utilisez un déshumidificateur.

Un problème de moisissure peut à lui seul compromettre la qualité de l’air de votre maison et ruiner votre santé. Le contrôle des moisissures est relativement simple : éliminez l’humidité dès qu’elle se produit (par l’usage de ventilateurs par exemple) et gardez votre maison propre et bien rangée.

Carol Ann Sirard

Carol Ann Sirard

Courtier immobilier
CENTURY 21 Groupe Opt/immo
Contactez-moi

Archives du blogue