Les prix des maisons à un sommet pour un deuxième mois consécutif. Article ecrit dans LES AFFAIRES le 27 juin 2012

 

chapeau

[Photo : Benjamin Nantel, LesAffaires.com]

Même si les nuages s’accumulent sur le secteur immobilier canadien, les prix des maisons continuent de toucher de nouveaux sommets au pays.


L’Indice composite national de prix de maison Teranet-Banque Nationale a progressé de 1,1 % en mai par rapport au mois précédent, touchant ainsi un sommet historique pour un deuxième mois consécutif.


Dans les régions métropolitaines du Québec, les prix ont augmenté en mai de 0,6 % à Montréal et à Ottawa-Gatineau, et de 0,4 % à Québec. Ailleurs au pays, les prix ont crû de 2 % à Calgary, et de 1,4 % à Edmonton et à Toronto.


C’est la cinquième hausse mensuelle consécutive observée à Toronto.


Sur une base annuelle, le prix des propriétés ont progressé de 4,5 % à Montréal et de 3,8 % à Québec. La progression observée dans les deux principales villes de la province est inférieure à la moyenne du pays, qui s’établit à 5,8 %.


Notons que les fluctuations mensuelles de cet indice ont tendance à être plus fortes en mai et en juin chaque année.


Frein à la croissance des prix


L'équipe d'économistes de Desjardins soulignait mardi que le contexte demeure favorable à une prolongation des taux d'intérêt très bas au pays. Un tel scénario devrait alimenter l'activité dans le secteur immobilier canadien.


En revanche, le resserrement des règles hypothécaires récemment annoncé par Ottawa pourrait freiner la croissance des prix dans les prochains mois.


Soulignons que la période d'amortissement passera de 30 ans à 25 ans et la limite du refinancement fixé à 80 % du prix de la propriété.

Linda Chine

Linda Chine

Real Estate Broker
CENTURY 21 Max-Immo
Contact Me

Tags