Les ventes MLS® ralentissent en octobre 2010, mais les prix augmentent

 

Île-des-Sœurs, le 9 novembre 2010
– Selon les données du système MLS®, la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) indique que 2 839 transactions ont été conclues dans la région métropolitaine de Montréal en octobre 2010, une baisse de 19 % comparativement à octobre l’an dernier. Malgré ce recul, les ventes sont en hausse de 3 % depuis le début de l’année par rapport aux dix premiers mois de 2009.

« Après avoir connu un record de ventes en octobre 2009, il est normal que le marché immobilier de la région de Montréal ait été moins actif en octobre 2010. De plus, 2009 et 2010 ont été des années biens différentes l’une de l’autre pour le marché immobilier. L’année 2009 a débuté avec des baisses de ventes importantes en raison de la récession et a terminé l’année avec des sommets au chapitre des ventes. À l’inverse, 2010 a commencé l’année en force avec des mois records et depuis, les ventes reviennent à des niveaux habituels », indique Patrick Juanéda, président du conseil d’administration de la CIGM.

Au chapitre des prix, les prix ont continué d’augmenter dans la région de Montréal en octobre 2010. La maison unifamiliale a vu son prix médian se fixer à 260 000 $, une hausse de 8 % par rapport à octobre 2009. La moitié des copropriétés ont été vendues à un prix supérieur à 218 000 $, soit 12 % de plus qu’à la même période l’an dernier. Enfin, le prix médian des plex a augmenté de 9 % à 380 000 $.


« Les conditions de marché sont demeurées à l’avantage des vendeurs, ce qui explique que le prix des propriétés soit toujours en hausse dans la région. Les consommateurs continuent de se tourner vers l’immobilier, car la croissance des prix leur démontre que l’achat d’une propriété demeure un bon investissement. De plus, Montréal est une des régions les plus abordables du pays », précise M. Juanéda.

En ce qui a trait aux ventes par catégorie de propriété, la copropriété est celle qui a perdu le moins en popularité, enregistrant un recul de 14 % par rapport à octobre 2009. Les ventes de maisons unifamiliales ont diminué de 21 % dans la région de Montréal et celles de plex, de 26 %.

Sur le plan géographique, la Rive-Nord, Vaudreuil-Soulanges et l’île de Montréal ont enregistré des baisses d’activité similaires avec des reculs respectivement de 14 %, 15 % et 16 %. La Rive-Sud et Laval ont affiché des baisses plus importantes avec une diminution respective des ventes de 24 % et 31 %.



À propos de la Chambre immobilière du Grand Montréal

La Chambre immobilière du Grand Montréal est une association à but non lucratif qui compte plus de 10 500 membres; courtiers immobiliers. Deuxième plus grande chambre au Canada, sa mission est de promouvoir et protéger activement les intérêts professionnels et d’affaires de ses membres afin qu’ils accomplissent avec succès leurs objectifs d’affaires et qu’ils conservent leur prédominance dans l’industrie immobilière.


Linda Chine

Linda Chine

Real Estate Broker
CENTURY 21 Max-Immo
Contact Me

Tags