Préparer la maison à l’hiver

Préparer la maison à l’hiver

Le temps froid a déjà commencé, et la neige ne saurait tarder. Il ne reste donc plus que quelques semaines pour préparer sa maison à l’hiver. Plusieurs vérifications et actions simples peuvent prévenir de gros soucis et de grosses dépenses. Petit guide.

«Les problèmes les plus courants qui surviennent l’hiver sont les infiltrations d’eau, qui peuvent abîmer ou faire vieillir prématurément certaines composantes des bâtiments comme les fenêtres, les murs de brique ou la toiture», explique Éric Nadon, ingénieur en construction chez Breault et Gosselin, entreprise de génie-conseil spécialisée en bâtiments et structures. Chaque année, au mois de mars, l’entreprise reçoit quelques appels pour ce genre de problèmes.

Faire un entretien consciencieux de sa maison peut donc éviter bien des désagréments et allonger la durée de vie utile de ses composantes. «Un toit bien entretenu peut durer 20 ans, comparativement à 15 si on le laisse aller», fait valoir l’ingénieur.

Selon M. Nadon, la plupart des propriétaires font le tour de leur demeure avant la saison froide pour vérifier l’état des lieux, mais plusieurs manquent de connaissances, ce qui les empêche de faire une inspection exhaustive. «On a presque tous quelqu’un dans sa famille qui est un peu plus bricoleur; ça pourrait être une bonne idée de lui demander de faire le tour de la maison pour effectuer les vérifications de base», suggère-t-il. Il serait aussi prudent de mandater un expert en bâtiments, à quelques années d’intervalle, pour effectuer une analyse plus minutieuse des composantes principales de la maison.

Certaines mesures d’entretien importantes visent simplement à améliorer le confort de la maison durant l’hiver et à diminuer les factures de chauffage, souvent trop salées.

Aide-mémoire
Choses importantes à faire ou à vérifier avant l’hiver:

  • Fermer la valve d’eau du boyau d’arrosage. Il ne suffit pas de fermer le robinet extérieur; il faut aussi fermer la valve à l’intérieur, en s’assurant qu’il n’y a plus d’eau dans les tuyaux.
  • Commencer à chauffer le sous-sol et le garage, si celui-ci est rattaché à la maison, pour que la température y soit d’au moins 10 ou 12 degrés.
  • Vérifier l’état des coupe-froid des portes.
  • Calfeutrer les fenêtres et les isoler au besoin. Des fenêtres bien isolées peuvent réduire considérablement la facture de chauffage.
  • Enlever les moustiquaires et verrouiller les fenêtres afin d’éviter qu’elles gauchissent au froid ou que de l’eau s’y infiltre.
  • Vider les gouttières des feuilles et des débris, ou installer des protège-gouttières pour ne plus avoir à le faire chaque année.
  • Faire inspecter et ramoner la cheminée.
  • Vérifier qu’aucun bardeau du toit n’est cassé, décollé ou ondulé. Si certains sont abîmés, il est possible de les changer soi-même
    assez facilement.
  • Vérifier qu’il n’y a pas de nouvelles fissures dans le solage de la maison. L’eau qui pourrait s’y introduire et prendre de l’expansion en gelant causerait des dégâts importants.
  • Vérifier qu’il n’y a pas de fissures dans un revêtement de brique, de pierre ou de crépi. Si le revêtement est fait de bois, de canExel ou d’un autre matériau du genre, vérifiez si les joints sont bien solides et étanches.
  • Vérifier les sorties d’air (sécheuse, hotte, échangeur d’air, ventilateur de salle de bain, etc.) et calfeutrer les contours pour éviter les infiltrations d’eau. Si les grilles sont abîmées, remplacez-les pour éviter la visite de petits rongeurs.

Sources
– Guide Votre maison, l’entretien et la réparation, publié par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL)
– Programme Énerguide de l’Office de l’efficacité énergétique du Canada
– Protégez-vous

​http://journalmetro.com/plus/immobilier/861457/preparer-la-maison-a-lhiver/

Blog Archives