Pour ceux qui veulent rénover et sauver des dollars !

 

La FCIQ se réjouit de l’inclusion du programme ÉcoRénov et de la bonification du programme Rénoclimat dans la nouvelle politique économique du gouvernement du Québec, Priorité Emploi, annoncée le 7 octobre dernier. Ces deux programmes viennent appuyer, par des crédits d’impôt, les efforts des particuliers pour effectuer des travaux de rénovation écoresponsable, dite « verte », dans leur résidence. Il s’agit essentiellement de travaux portant sur l’augmentation de l’efficacité énergétique des propriétés (conversion du système de chauffage, isolation, remplacement de portes ou de fenêtres, etc.), et sur la conservation et la qualité de l’eau.

Au fil des ans, plusieurs programmes similaires ont été mis en place, mais le programme ÉcoRénov se distingue par l’inclusion des travaux touchant la réfection de fosses septiques et de champs d’épuration, en plus de la restauration d’une bande riveraine.

 

Nous sommes particulièrement fiers de cette inclusion dans les projets admissibles, puisqu’il s’agit d’une revendication de longue date de la FCIQ, et qui a fait l’objet de plusieurs rencontres avec des élus. La présence de fosses septiques déficientes, la difficulté d’obtenir une documentation précise des autorités municipales et les exigences des institutions bancaires ont eu un impact financier non négligeable, tant en ce qui concerne les ventes non conclues que les poursuites.

 

Le crédit d’impôt ÉcoRénov sera offert aux particuliers qui feront exécuter par un entrepreneur qualifié, au cours des douze prochains mois, des travaux de rénovation verte sur une habitation constituant un lieu de résidence. Chaque résidence donne droit à un crédit d’impôt, qu’elle soit principale ou secondaire. Plus précisément, les particuliers pourront obtenir un crédit d’impôt représentant 20 % des dépenses admissibles supérieures à 2 500 $ pour des travaux reconnus. La valeur maximale du crédit d’impôt est de 10 000 $. Pour un système sanitaire de 15 000 $, par exemple, le crédit d’impôt serait de 2 500 $. Les travaux de rénovation devront être réalisés au terme d’une entente conclue avec un entrepreneur d’ici le 31 octobre 2014.

 

Le programme ÉcoRénov, en place depuis le 8 octobre 2013, peut être jumelé au programme Rénoclimat visant à réduire la consommation d’énergie des ménages.

 

ÉcoRénov se distingue par l’inclusion des travaux touchant la réfection de fosses septiques et de champs d’épuration.

Archives du blogue