Village gai Inscriptions immobilières et informations

1 035 914 $ Prix moyen d’inscription
Village gai

Histoire et présent[modifier]

D'abord un quartier pauvre, faisant partie du quartier Centre-Sud de la ville, cette zone a été progressivement occupée par la communauté gaie et lesbienne à partir du début des années 1980. Cette occupation fait suite au départ des commerces gais des zones plus proches du boulevard Saint-Laurent ou du centre-ville (rue Stanley)[1]. En fait, il semble que ce déplacement des commerces de la rue Stanley vers le Village gai actuel soit plus lié à des facteurs économiques que sociaux (prix des loyers commerciaux élevés au centre-ville et récession de 1982-1983[2]).

Depuis la zone a été rénovée grâce aux récents investissements gouvernementaux et de la Ville de Montréal.

Malgré une répression qui a duré jusqu'au début des années 1990, le support gouvernemental du Village n'est plus contraint. Tous les trois niveaux du gouvernement ont fait la promotion du Village, du climat tolérant du Québec et de la vie gaie dans Montréal comme attraction touristique.

Institutions du Village[modifier]

Mis à part quelques pionniers qui étaient déjà installés dans le Village lors de sa création comme le magasin Priape , et, par la suite, l'ouverture de la boite de nuit La Boite en Haut, il n'y a seulement qu'une poignée de commerces qui a réussi à traverser les dernières décennies et à faire ainsi la transition jusqu'à s'élever au rang d'Institution du Village.

On pense bien sûr au magasin de l'érotisme gai Priape, ouvert dès 1974, le centre d'esthétique au masculin Physotech Spa Concept ouvert depuis 1983, un des pionniers qui osa s'aventurer sur la rue Amherst près de L'Auberge LL et, depuis peu, le magazine Fugues qui fête cette année ses 25 ans d'existence dans de nouveaux locaux.

Des médias s'adressant à la communauté gaie se sont toutefois ajoutés au fil des années, offrant au Village une diversité dans l'information spécialisée comme RG, Le Point, Gay Globe Magazine, GGTV ou les défunts journaux Attitude et La Voix du Village.

Aspects du village[modifier]

Afin de remercier l'importance du Village pour la ville, le maire de l'arrondissement Ville-Marie a récemment placé un drapeau arc-en-ciel (le drapeau gai) dans sa chambre de conseil. Par ailleurs, l'entrée de la station de métro Beaudry, située au cœur du Village, est décorée de colonnes arc-en-ciel. Le Village est spécifiquement marqué sur une carte officielle de la ville.

WOG F06 G.jpg

Les Outgames mondiaux qui ont eu lieu à Montréal du 29 juillet au 5 août 2006 sous le nom Rendez-vous Montréal 2006, furent un événement sportif et culturel d'envergure internationale organisés par la communauté gaie et lesbienne avec près de 11.000 participants et plus de 250.000 touristes, soit le plus grand événement sportif à se tenir dans la ville depuis les XXIe Jeux olympiques d'été il y a 30 ans. Le Village gai de Montréal fut au centre de l'événement. Malheureusement une faillite est survenue dès les Outgames terminés, nuisant à l'image positive qui bénéficiait jusque-là aux gais montréalais.

Partie Est du Village
Panorama de la rue Ste-Catherine vu de la terrasse du Complexe Sky

Services du quartier[modifier]

Les gais et lesbiennes vivent partout dans la ville, où ils sont généralement grandement acceptés. La densité résidentielle de ceux-ci dans le quartier est sensiblement plus élevée qu'ailleurs. Le Village contient une proportion plus élevée de magasins et de services pour la communauté gaie et lesbienne : il en est l'épicentre touristique et le lieu privilégié pour les festivités et le divertissement en général.

Le Village contient une grande variété de bars et les discothèques pour la vie de nuit. Le site abrite également trois grands complexes de divertissement, dont l'un d'entre eux serait le plus grand au monde dans sa catégorie.

Il existe également une grande variété de boutiques, restaurants, cafés, chambres d'hôtes et d'hôtels pour la communauté.

Montréal est aussi connu pour son nombre élevé de saunas pour hommes. Le Village en accueille quatre, alors qu'il y en a plus de dix dans la ville de Montréal.

Il existe également quelques établissements pour gais et lesbiennes à l'extérieur du quartier.

La Société de Développement Commercial (SDC) du Village représente, depuis sa formation en 2006, les entrepreneurs du Village. Le centre communautaire des gais et lesbiennes de Montréal de la Fondation Mario-Racine planifie actuellement la construction d'un important complexe communautaire au cœur du quartier. Depuis l'été 2006 la SDC offre un accès gratuit à internet sans-fil dans toute l'enceinte du Village gai.

 

Piétonisation de la rue Sainte-Catherine Est[modifier]

La SDC en collaboration avec l'arrondissement Ville-Marie a proposé suite au succès de la fermeture de la rue durant les Outgames, pour la première fois en 2008, la piétonisation de la rue Sainte-Catherine Est du 17 juin au 3 septembre 2008; pour la 2e année, la période de fermeture a été rallongée soit du 28 mai au 8 septembre 2009 avec un nouveau thème : Great time to hang out / Beaux temps pour (s') étendre... La rue a été complètement piétonnisée et fermée à toute circulation automobile, entre les rues Berri et Papineau. L'expérience est répétée pour une 3e année en 2010.

Bars, clubs, danseurs[modifier]

Les bars et clubs du village sont parmi les plus branchés de la ville. Les festifs peuvent danser sur la musique des plus grands DJ du monde jusqu’à trois heures du matin. Le complexe du Sky offre une terrasse aménagée des plus belles et plus grandes en ville où piscine et spa sont au rendez-vous.

Les clubs[modifier]

Le Cabaret Mado offre des spectacles de drag queen presque tous les jours. Le Club Date offre la chance à sa clientèle de chanter au Karaoké dans une ambiance simple qui réunit gay, lesbiennes, hétéros et travestis, bref où le talent et le plaisir sont toujours au rendez-vous. Le Tube est une discothèque qui offre des succès des années 1970, 1980 et 1990.

Les boîtes de nuit[modifier]

Le Complexe Sky offre un divertissement inégalé et les DJ de grand calibre sur 3 étages; sa clientèle est plutôt jeune et branchée. Le Unity est le plus grand club gay à Montréal. C'est un autre endroit de prédilection des jeunes de 18-30 ans où l'on peut danser sur de la House avec plusieurs DJ de renommée mondiale ou dans le bamboo bar sur les meilleures chansons du top 40. Une grande terrasse est située sur le toit avec une vue incroyable sur Montréal permettant d'observer les feux de l'International des Feux Loto-Québec chaque été. Le salon V.I.P. et le lounge permettent aux gens de se rencontrer, de s'asseoir et de discuter tout en buvant un verre. Le Parking se divise en trois sections où les plus jeunes peuvent danser sur des styles différents.

Les bars[modifier]

Le bar du Complexe Sky est connu pour ses célèbres 5 à 7 (happy hour) et sa terrasse hors du commun avec piscine et spa. L'Aigle Noir est un bar pour les hommes de la communauté cuir et fétichiste. Le Stud est un bar et une boîte s'adressant aux hommes des communautés cuir et ours, mais aussi à tous les autres, et est toujours animé, quel que soit le soir de la semaine. Le Drugstore est un immense complexe regroupant des bars, un comptoir alimentaire, de petits commerces et une salle de billard. Le Drugstore est l'endroit préféré de la communauté lesbienne. Le Cocktail'(où plusieurs spectacles sont présentés), le Météor, le Relaxe et le Rocky sont des clubs pour la clientèle plutôt âgée, avec de la musique populaire sous le signe de la nostalgie où l'on peut faire de la danse en ligne.

Les danseurs nus[modifier]

Tradition montréalaise, célèbre partout puisque les danseurs peuvent s'exhiber complètement. Parmi eux, notons l'Adonis ("temporairement" fermé - juillet 09) et maintenant réouvert sous le nom de "J-P", le Campus, le Stock bar (avec des hommes plutôt musclés) et le Taboo.

Les « After-hours »[modifier]

Enfin, pour ceux qui désirent continuer à faire la fête (le party, qui se prononce "parté" en québécois) après trois heures du matin, il est possible de se rendre au Stéréo ou au Circus (plus hétéro mais également situé à l'entrée du Village gai).

Pour ceux qui ne sont pas familier avec le concept, il est inutile de se présenter à la porte à 21h, puisqu'il n'ouvre que vers 02h00 et se prolonge normalement jusqu'à 10h du matin!

Le Stéréo est un after-hour très populaire situé à l'extrémité ouest du Village et doté d'un système de son hors du commun. Ravagé récemment par un incendie, le Stéréo est maintenant réouvert au grand plaisir de sa fidèle clientèle

Blogue de la municipalité de Village gai

Tous les articles de blogue concernant Village gai