Conseil de déménagement

Conseils de déménagement

1. Réservez le camion de déménagement tôt!
Les camions sont rares le 1er juillet. Et en raison du congé férié, plusieurs compagnies augmentent leurs tarifs lors de cette journée. Ainsi, avant même de connaître la date exacte de votre déménagement, commencez à magasiner votre compagnie de déménagements. En réservant tôt, vous pourriez même bénéficier de rabais. Dans le meilleur des mondes, entendez-vous avec les locataires ou propriétaires là où vous emménagez afin de choisir une autre date que le 1er juillet pour effectuer votre déménagement. Vous éviterez la cohue et ferez des économies.


2. Faites vos changements d’adresse
Pour éviter de perdre du courrier, commencez vos changements d’adresse de 6 à 8 semaines avant votre déménagement. Commencez par vos fournisseurs de services tels que les compagnies de téléphone, de câble et d’électricité (de toutes façons vous devez les prévenir pour être branché à votre nouvelle adresse). Ensuite, prévenez votre compagnie d’assurances… Le mieux est de faire une liste et de rayer les entreprises ou organismes au fur et à mesure que vous les avisez de votre changement d’adresse. Comme il y a toujours des oublis (on ne reçoit pas de courrier toutes les semaines de la part de tous), Postes Canada offre la possibilité de détourner le courrier à votre nouvelle adresse. Pour quelques dollars, ce service peut vous éviter bien des contretemps. Voici une liste qui pourra vous guider :


Téléphone
Électricité
Câble
Internet
SAAQ
Assurance habitation
Assurance Auto
Assurance vie
Médecin
Employeur
Ministère du revenu
Revenu Canada
Cartes de crédits
Banque


3. Faites un tri avant d’emballer!
Pour vous éviter de transporter trop de boîtes, faites du ménage avant d’emballer. En jetant ce qui ne vous sert plus, vous n’aurez pas à déménager des objets inutiles et profiterez de plus d’espace de rangement. Calculez aussi que plus vous avez de trucs à déménager, plus les déménageurs prennent du temps à faire votre déménagement… Et comme ils sont payés à l’heure… Faites le calcul : moins d’affaires à déménager égale moins de temps, donc moins cher.


4. Utilisez des boîtes garde-robe
À part le frigo, quoi de plus difficile à déménager que des vêtements, en particulier les vêtements de la penderie? Imaginez tous les manteaux d’hiver, les robes, les chemises, les pantalons… Essayez de prendre une brassée de vêtements sur des cintres et de vous rendre à votre auto sans qu’ils ne vous glissent des mains durant le parcours… Tout un défi! Donc, si vous faites appel aux services d’une compagnie de déménagements, demandez des boîtes garde-robe. Ces boîtes, munies d’un pôle pour accrocher des vêtements, sont assez grande pour contenir environ la moitié d’une garde-robe. Vous verrez que ces boîtes sont en fin de compte très lourdes. Vous serez très content que des déménageurs les déplacent pour vous.


5. Déménage rime avec ménage
Si vous avez accès à votre nouvel appartement quelques jours avant la date du déménagement, ça vous permet de préparer les lieux. Sinon, vous aurez à faire du ménage à travers vos boîtes. Si tel est le cas, allez-y par priorité: la chambre à coucher. Comme vous serez vite fatigué après une longue journée de déménagement, la priorité, c’est de préparer votre lit. Lavez le plancher de cette pièce en priorité et préparez des draps propres pour qu’à la fin de la journée vous n’ayez pas à faire du camping. Le lendemain, vous serez frais et dispo pour continuer la peinture, le ménage, défaire les boîtes…


6. Préparez une trousse de premiers soins
Parfois, on n’a pas le choix de faire son déménagement soi-même. Et même dans le cas où on fait appel à des déménageurs, il est utile d’avoir une trousse de premiers soins à portée de la main. C’est presque inévitable, dans le feu de l’action, on s’expose à des coupures et des éraflures. Les maux de tête sont aussi à prévoir… Donc, des bandages élastiques en cas d’entorses, des pansements et un antiseptique liquide ou en onguent pour les blessures, les comprimés pour les maux de tête et même une pompe si on est asthmatique, sont des petites choses qui peuvent servir.


7. Prévoyez une glacière
Quelques jours avant votre déménagement, vous éviterez sûrement d’acheter trop de nourriture périssable. Cependant, il en restera toujours que vous voudrez conserver et surtout, vous serez heureux d’avoir des jus, de l’eau et du lait pour vous désaltérer lors de cette journée qui vous fera sans doute suer!


8. Faites garder vos enfants
Pour éviter que vos enfants se blessent, il est préférable de les faire garder lors de cette journée mouvementée. Les portes ouvertes toutes la journée, il vous sera très difficile de les surveiller pour ne pas qu’ils traînent près du camion et de la rue… Si vous avez des animaux, vous pouvez aussi les placer chez le vétérinaire.


9. Remplissez le bain d’eau froide
Pour y mettre la bière! En arrivant dans votre nouvelle demeure, remplissez le bain d’eau froide pour y mettre la bière qui récompensera vos efforts à la fin de la journée. À LA FIN DE LA JOURNÉE. Parce qu’avant, la cadence du déménagement risque de ralentir et les peintres en herbe pourraient faire des erreurs de couleurs!

 

Tout nu dans rue

Ce qui m’est arrivé peut paraître un avantage pour certains, surtout ceux qui devaient m’aider à déménager ce premier juillet-là : La veille, ma blonde de l’époque avec qui j’habitais a vidé TOUT l’appartement et est partie sans laisser d’adresse. Je suis rentré le soir et il ne restait que mon linge. On avait signé un bail ailleurs où l’on devait emménager ensemble le lendemain… Donc, le matin du 1er juillet, j’ai pris mon linge, je l’ai mis dans mon char et en une demi-heure mon déménagement était complété. Le 2 juillet au matin, le voisin d’en bas a la bonne idée de faire cuire son petit-déjeuner sur un hibachi… Il était trop proche de la maison et avec la sécheresse, les vieux escaliers en bois d’en arrière étaient devenus des vrais « niques » à feu. Tout le duplex y a passé. En 24 h, j’avais perdu ma blonde, mes meubles, mon linge et mon nouveau logis. Pas pire hein?

 

Camping Sauvage sur Saint-Denis

Le pire jour de ma vie (comme pour plusieurs personnes, sans doute), a été un premier juillet. Cette journée-là, les futurs locataires de mon appartement arrivaient la même journée que je quittais. Mon frère et mes parents partaient de Trois-Rivières de bonne heure le matin pour venir m’aider. Je les attendais vers 9h pour aller chercher le camion de déménagement.


Pour vous situer, à cette époque (pas si lointaine que ça), on n’avait pas tous des cellulaires. Et en ma qualité d’étudiant pauvre, j’avais fait le choix de ne pas en avoir un. Mes parents, dépassés par la technologie, n’en n’avaient pas non plus.  Et évidemment, le 1er juillet, toutes les lignes de téléphone sont débranchées. Bref, ça ne laissait pas de place aux imprévus…


À midi, ma famille n’était pas encore arrivée. Et ça, c’est pas normal, mon père étant plus à l’heure qu’une horloge suisse. Je commence vraiment à m’inquiéter : « Est-ce qu’ils ont eu un accident? Une crevaison? » Mais je n’ai pas le temps de trop m’en faire que les nouveaux locataires arrivent avec leur camion de déménagement. Mes affaires sont toujours dans l’appartement. Ils sont en maudit. Et ils ne se soucient pas trop que j’aie des problèmes.


Je négocie avec eux un déménagement de mon stock devant la maison, sur le petit bout de terrain entre le triplex et le trottoir. Ça fait qu’on se met à sortir mon frigo, ma cuisinière, mon divan, mon lit, ma télé, mes boîtes... En sortant une de mes boîtes de vaisselle, je n’ai pas vu mon chat qui c’était « stationné » sur le bord de la porte. Je m’enfarge dans le chat, je tombe par terre, j’échappe la boîte qui était mal fermée: toute la vaisselle héritée de ma grand-mère revole sur la galerie et les dalles en béton. En plus d’avoir cassé ma vaisselle, je m’étais pété une dent à l’avant. Bravo.


Pendant tout ce temps-là, pas de parents à l’horizon. Ce que je ne savais pas, c’est qu’en route pour Montréal, mon père a été pris d’un malaise... Un genre de malaise type gastroentérite qui leur a fait perdre du temps en chemin.  Mon équipe de déménagement a finalement décidé de revirer de bord vers Trois-Rivières. Évidemment, ils ne pouvaient pas me prévenir.


À la fin de l’après-midi, j’ai pu enfin rejoindre mes parents à partir du téléphone de mes nouveaux voisins de palier (ceux qui avaient pris ma place dans l’appartement du premier). J’apprends toute l’histoire et heureusement, le paternel était correct. Mon frère me dit qu’il va être bon pour venir m’aider le lendemain matin. Mais là, je ne pouvais pas bouger de là! Il fallait que je surveille mes affaires. Une chance que j’avais gardé une quelques bières dans mon réfrigérateur.  Devant l’absurdité de la situation, je me suis débouché « une bonne bière tiède » que j’ai bue, assis dans mon divan sur le bord du chemin. J’ai commandé du poulet pour souper et ce soir-là, j’ai dormi dans mon lit… À la belle étoile sur Saint-Denis!

Les Soeurs Mattioli

Les Soeurs Mattioli

Courtier
CENTURY 21 Réalité
Contactez-nous

Blog

SAVIEZ-VOUS QUE... Nez rouge existe depuis...
SAVIEZ-VOUS QUE...
GUIGNOLÉE D'INSPIRE-TOI au profit du BOOK HUMANITAIRE :)...
MISSION HUMANITAIRE...
Votre maison est-elle hantée?
AGRUMES À VENDRE POUR MISSION HUMANITAIRE...
NUIT DES SANS ABRIS 2016-besoin de vous... 21 OCTOBRE PROCHAIN
SAVIEZ-VOUS QUE... Les Soeurs Mattioli en mission humanitaire....
MERCI MERCI MERCI ... Tournoi de Golf Century 21-édition 2016 au profit des enfants...
SAVIEZ-VOUS QUE... c'est dans 16 jours :)!!!
Pour en savoir plus…

CITROUILLES 2013

Course de canard 2013

Century 21